En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Paramédical : un secteur qui recrute


Posté le 23 mars 2017
Avec le vieillissement de la population et de nombreux départs à la retraite, le secteur du paramédical recrute. Considéré en tension, le paramédical offre de réelles opportunités de travail, que ce soit en tant que salarié ou en profession libérale.

Les métiers du paramédical

Le paramédical comprend plusieurs branches différentes à considérer lorsqu’on souhaite s’orienter dans ce secteur.

  • Soins

En tête de liste, on retrouve les infirmiers toutes spécialités confondues, qui sont les plus représentés dans le secteur paramédical. Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture viennent compléter cette catégorie. Ces postes figurent parmi les métiers paramédicaux qui recrutent le plus.

  • Rééducation

Le kinésithérapeute est sans doute le praticien auquel on pense instantanément lorsqu’on parle de rééducation. On retrouve également dans cette catégorie : les diététiciens, les orthoptistes, les orthophonistes, ou encore les psychomotriciens, entre autres.

  • Appareillage

Dans le secteur paramédical, on retrouve notamment les métiers de prothésiste ou encore d’orthopédiste par exemple. Ces postes demandent des connaissances morphologiques et esthétiques poussées, ainsi que des aptitudes manuelles.

  • Assistance

Les analyses médicales ou les IRM sont effectuées par des professionnels, souvent dans l’ombre et pourtant tout aussi essentiels. Les techniciens d’analyses biomédicales et les manipulateurs en électroradiologie médicale possèdent des connaissances médicales ainsi que technologiques.

À lire aussi : 6 métiers du secteur de la santé en pleine évolution

À qui s’adressent les métiers du paramédical ?

Travailler dans le paramédical attire de plus en plus de monde car le taux de chômage dans ce secteur est faible. Faut-il avoir certains prérequis pour réussir dans cette voie ? Point sur les qualités nécessaires et les idées reçues concernant l’univers paramédical.

Les qualités requises pour travailler dans le paramédical

Les métiers du paramédical requièrent certaines qualités essentielles. Il vaut mieux avoir le sens du contact, être patient et compréhensif. Savoir s’adapter à son interlocuteur ainsi qu’adopter un comportement rassurant et à l’écoute font partie des qualités requises, surtout si vous souhaitez travailler dans les métiers de soins comme infirmier ou aide-soignant. La minutie et la précision faciliteront le travail des professionnels de l’appareillage.

Les idées reçues sur le monde du paramédical

  • Je dois avoir au moins le baccalauréat

Non. Certains métiers du paramédical ne demandent que le brevet des collèges, un BEP ou un CAP. Les formations d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture par exemple sont accessibles dès l’âge de 17 ans et au-delà de la classe de 3ème.

  • Il faut passer un concours d’entrée

Pas obligatoirement. Certaines formations sont accessibles sans concours. C’est le cas notamment des BTS Diététique, Opticien-lunetier ou encore Analyses de biologie médicale.

  • Je dois avoir des facilités dans les matières scientifiques

Non. Les orthophonistes, par exemple, sont souvent issus d’études littéraires. Si vous visez un poste requérant davantage de connaissances scientifiques, rien ne vous empêche de prendre des cours de remise à niveau.

  • Ce sont des longues études

Tout dépend de la spécialité choisie. En général, les métiers du paramédical nécessitent 1 à 5 ans d’études.


FED Santé vous accompagne dans le secteur médical et paramédical. Retrouvez toutes les offres d’emploi de votre secteur sur FED Santé.



Les commentaires

No comment picto Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter

Phone

Du lundi au jeudi de 8h à 20h et le vendredi de 9h à 19h

01 40 82 74 69