6 questions à se poser avant de répondre à une proposition d’embauche


Posté le 19 avril 2021

En cette période de crise sanitaire, le secteur de la santé est plus que jamais sur le devant de la scène, avec des recrutements en plein essor. Médecin gériatre, pharmacien hospitalier ou encore infirmier en réanimation sont des métiers qui vous intéressent ? C’est peut-être le moment de vous lancer… sans pour autant foncer tête baissée sur le premier poste proposé. Voici six questions à vous poser avant de répondre à une proposition d’embauche.

Quelles sont les missions associées à mon intitulé de poste ?

Des intitulés comme « médecin coordonnateur en Ehpad » ou « pharmacien hospitalier » en disent parfois peu sur les tâches associées à ces métiers. Et pour cause : d’un établissement à l’autre, les responsabilités peuvent être différentes. Parmi les toutes premières questions à se poser avant d’accepter un poste, il faut donc connaître les missions précises que vous aurez en charge, leurs enjeux et leurs objectifs. Cette première interrogation permet de ne pas se laisser emporter par son imagination en ne voyant que les aspects positifs véhiculés par l’intitulé… au risque d’être déçu lors de la prise de poste.

> À lire aussi : Entretien d’embauche : quels sont les droits des candidats ?

Le poste est-il en adéquation avec mes compétences ?

Après avoir cerné les contours de votre poste, il est temps de savoir si les tâches que votre supérieur souhaite vous attribuer correspondent bien à vos compétences. Bien sûr, il est possible qu’à l’embauche, vous ne disposiez pas de toutes les compétences requises (la maîtrise d’un logiciel spécifique par exemple), mais l’idéal est d’être au moins en mesure de compenser cela par la maîtrise d’autres tâches et la volonté de vous former. Disposer des compétences adéquates pour un poste est encore plus important dans le domaine de la santé.

Les conditions de travail correspondent-elles à mes attentes ?

Au-delà de la mission en elle-même, il convient ensuite de s’interroger sur tout ce qu’il y a autour de ce poste : le cadre de travail, le temps de trajet, la spécialité, le secteur, le type d’établissement, etc. Demandez-vous, par exemple, si vous souhaitez travailler plutôt dans le public ou le privé, dans un hôpital ou dans un Ehpad. Les horaires ont également une importance capitale, qui plus est dans le secteur de la santé. On peut en effet vous proposer des postes de travail de nuit uniquement ou avec des horaires variables, des paramètres qui ont un impact considérable sur votre vie personnelle. Prenez bien en compte tous ces éléments et assurez-vous que l’environnement de travail et les contraintes liées au poste soient compatibles avec votre quotidien avant de signer un CDI ou, plus généralement, un contrat permanent.

Suis-je en accord avec l’atmosphère de l’établissement ?

Lorsque vous avez passé votre entretien d’embauche, vous avez certainement fait la rencontre de votre supérieur et à travers lui / elle, découvert l’ambiance du service. Peu importe que vous ayez eu un bon feeling ou non lors de l’entretien d’embauche (même si c’est bien sûr préférable), il est vivement conseillé de creuser sur le web, en vous rendant sur le site Internet de l’établissement, notamment dans les rubriques dédiées telles que « Nous connaître », « Qui sommes-nous ? », « Missions et Philosophie » ou encore « Nos valeurs ».

Ces éléments donnent généralement un bon aperçu des principes de l’établissement, de son image et de sa réputation. Certaines structures proposent également un espace dédié aux articles publiés dans la presse. N’hésitez pas à y jeter un œil pour affiner encore un peu plus votre connaissance de l’établissement.

Si vous doutez vraiment d’être en accord avec les valeurs de l’organisation, vous pouvez également envisager de rentrer en contact avec un ou plusieurs salariés (ou leur entourage) pour obtenir un point de vue interne.

La rémunération proposée est-elle satisfaisante ?

Ce n’est certainement pas la priorité dans les questions à se poser avant de répondre à une proposition d’embauche, mais il est tout de même important de s’y attarder un minimum : les avantages et le salaire proposés correspondent-ils à vos attentes et à votre valeur sur le marché du travail ? Sachez toutefois que dans le domaine de la santé, les rémunérations sont souvent établies à partir de grilles bien précises – c’est le cas pour le métier d’infirmière, entre autres – et qu’elles ne sont donc pas nécessairement négociables.

Rien ne vous empêche, malgré tout, de vous renseigner sur votre salaire. Comme le sujet reste tout de même assez délicat, si vous ne posez pas la question tout de suite à l’embauche, gardez bien en tête que vous pourrez peut-être revaloriser votre salaire plus tard, en gravissant les échelons par exemple. Le salaire peut également évoluer en fonction de l’ancienneté.

Est-ce que j’ai hâte de me lancer ?

Se poser les bonnes questions avant d’accepter un poste, c’est aussi simplement se demander si vous avez envie de ce poste et de tout ce qui va avec : les nouveaux challenges, les nouvelles rencontres, les nouvelles opportunités. Vous avez peur ? C’est bon signe, cela indique, en quelque sorte, que vous sortez de votre zone de confort. Néanmoins, cette peur doit être accompagnée d’une part d’excitation et d’engouement.

> À lire aussi : Quelles sont les étapes du processus de recherche d’emploi ?

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne…
Fed Santé accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.


Les commentaires

No comment picto Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter

Phone

Du lundi au jeudi de 8h à 20h et le vendredi de 9h à 19h

01 40 82 77 77